TR1 (1996)    TR2 (1997)    TR3 (1998)    TR4 (1999)    TR5 (2000)    TR6 (2003)    TR7 (2006)    TRA (2007)    TR8 (2008)    TR9 (2013)    TR10 (2015)  

 

 




                      

  INDEX    GOODIES   ANNUAIRE    CONCOURS    BOUTIQUE    ANNONCES    FACEBOOK    SONDAGES   FORUMS   CONTACT 

TOMB RAIDER 7 / TOMB RAIDER LEGEND    -    Scénario du Jeu

 
.

LCGO   │   RELIC RUN   │   LCTOO   │   LCGOL   │   LARA CROFT   │   FILMS   │   GOODIES   │   LES JEUX TOMB RAIDER   │   FANS ARTS   │   COMICS   │   NIVEAUX TRLE

.

Voici le scénario du jeu, raconté par © Krystos

CHAPITRE 1 - CHAPITRE 2 - CHAPITRE 3 - CHAPITRE 4 - CHAPITRE 5 - CHAPITRE 6 - CHAPITRE 7 - CHAPITRE 8

CHAPITRE 1 : Retour de mémoire

Les éclairs déchirent un ciel plus sombre que l’albâtre, la pluie et le vent démontrent une violence insoutenable. Au loin, un avion apparaît et c'est celui de la famille Croft. Lady Amélia Croft et sa petite fille de neuf ans, Lara Croft, sont parties rejoindre Lord Richard Croft, célèbre archéologue, sur un site de fouille situé au Cambodge.

Assise juste à coté de sa mère, la petite Lara montre avec joie, son cahier à dessins, en s’arrêtant plus particulièrement sur un dessin représentant des Yétis et les montagnes Himalayennes, montagnes que l’avion survole justement. Sur ce, Lara explique à sa mère :
- « Tu sais que personne n’en a jamais attrapé ! Ça veut pas dire qu’il n’existe pas. »
- « Tu as bien raison Lara ! Mais ils préfèrent peut-être rester discrets … on dit qu’ils sont très féroces. » dit sa mère en l'embrassant tendrement.
- « Les Yétis ont juste l’air féroce, sûrement car ils n’aiment pas avoir froid tout le temps ; je n’aimerais pas ça non plus. »
- « Mais tu n’aura jamais froid ma Lara, si tu n’aimes pas ça. »
Malheureusement ce moment de complicité va être perturbé par un problème de taille. En relevant la tête, Lara remarque par le hublot, une lueur rougeoyante inquiétante et s’empresse de dire :
- « Regardes ! »
Et tout à coup, l’avion se met à trembler, trembler au point d’en faire tomber au sol Lady Amélia.
- « Henry ! Qu’est ce que c’était ? » dit-elle affolée.
- « Miss Croft ! Veuillez rester assise ! » lui ordonne un des pilotes pendant que le deuxième lance un appel de détresse.
- « Medey, medey, ici bravo tango 2-2-9 ; on a perdu le moteur bâbord, on passe sur réserve auxiliaire. »
Lady Croft ne perd pas une seconde et fait s’attacher solidement Lara qui, inquiète, lui demande :
- « Est-ce que l’avion va s’écraser ? »
- « Uniquement si on ne peut pas faire autrement ! »
Soudain, l’un des pilotes relance l'appel de détresse :
- « Moteur tribord ne répond plus, stabilisateur H.S, plus de gouverne, on perd de l’altitude, l’avion pique du nez !!! »
Ressentant au plus mal la situation, Lady Amélia s’adresse à sa fille :
- « Allez, ferme les yeux ma chérie. »
- « Non, je ne veux pas fermer les yeux ! »
Et jusqu’au dernier moment la petite Lara garda ses yeux grands ouverts, jusqu'à ce que les ténèbres les enrobent.

[Bolivie, de nos jours]
Le soleil irradie de son éclat, le majestueux paysage montagneux de ce pays d’Amériques Latine. Au loin, sur le flanc d’une de ces majestueuse masses rocheuse apparaît ce qu’il semble être un être humain et cette personne n’est autre que Lara Croft ! Mais qu’est-ce qui a bien pu amener Lara à se retrouver ici ? Tout simplement un appel d’
Anaya Imanu. Anaya est ingénieur civil et travaille dans les régions défavorisées d’Amériques du sud. C’est une amie de Lara depuis l’université. Elle était avec elle lorsqu’un événement tragique est survenu à Paraiso, au Pérou. Elle mène depuis une brillante carrière de son coté et croise régulièrement le chemin de Lara. Dans cet appel, Anaya dit avoir entendu parler d’un ancien temple en Bolivie qui abriterait un socle de pierre et c’est peut être celui que cherche Lara. Voila pourquoi Lara se retrouve, seule, sur le flanc de cette montagne … enfin, seule c’est vite dit ! Lara est en contact régulier via un casque équipé d’une camera avec Zip, son bras droit et son conseiller technique, il lui transmet des informations vitales grâce à de nombreuses ressources électronique et bases de données en ligne. Expert en gadget high-tech, Zip n’en reste pas moins un chef de grand renom qui a œuvré dans certaines des meilleures cuisines d’Europe du Nord.

Alors qu’elle est en pleine ascension, Lara se fait contacter par Zip.
- « Avoue ! T’as fait exprès d’oublier ton matos d’escalade, hein Lara ! »
- « Mais quelle drôle d’idée ! Je t’assure Zip ! C’est comme monté des marches en bien plus amusant ! »
- « Ouais ! J’ai la nausée dès que tu regardes en bas et cela me fait peur … Hey !
Alister est de retour ! Attrapes le casque Alister »
- « Déjà revenu de Florence ? C’est ça ? »
- « J’ai un peu abrégé, mon mémoire ne verra jamais le jour à ce train là ! Mais ce n’est pas grave ... alors c’est comment la Bolivie ? »
Au même moment, Lara effectue un plongeon somptueux dans le vide afin de rejoindre la plateforme qui lui permettra de se hisser sur la terre ferme et de se retrouver près de la rivière, d’où naît la cascade qui couvre une partie de la falaise.

Une fois les deux pieds sur terre Lara répond :
- « Alister je te présente Tiwanaku. C’est une charmante civilisation pré-Inca ! Actuellement en ruine. »
- « Enchanté ! »
Et enchanté n’est pas un mot pesé pour Alister Fletcher, assistant de recherche de Lara et véritable mine d’information historique. Toutefois ses recherches se limitent aux musées et aux bibliothèques, et se concentre sur la compréhension et l’interprétation des découverte déjà faites, contrairement à Lara qui est toujours à la recherche de nouvelles reliques. Il prépare depuis quinze ans, un doctorat à Oxford, mais il ne l’a jamais obtenu car il pense que toute chose en a d’autres pour conséquences, ce qui l’empêche de déterminer avec précision le cadre de sa thèse.

Profitant d’une petite pause, Lara donne quelques informations aux deux compères :
- « Je cherche certaines reliques depuis pas mal de temps et une vieille copine qui travail à "La Paz" m’a parlé d’une rumeur plutôt intéressante ! »
- « Quel genre de reliques ? » demande Alister.
- « Un socle en pierre gravé »
- « Ouais ! Un vieux caillou quoi et elle ne veut pas en dire plus » ne peut s’empêcher de rétorquer Zip qui a toujours eu un humour un peu spécial.
- « Parce que cela vous gâcherez la surprise, non ? » ajoute subtilement Lara.

Ceci dit, Lara comment sa progression. Après avoir sauté par-dessus la rivière pour rejoindre l’autre coté du terrain, la belle se dirige vers un petit bassin qu’elle traverse à la nage afin de rejoindre l’autre coté. En grimpant sur la masse rocheuse, elle se fait interrompre par Zip :
- « Tiens ! Rends moi service, vérifies ton PDA »
Lara s’exécute et ajoute :
- « Il marche encore si c’est ce que tu veux savoir ! »
- « Cool ! C’est étanche comme prévu. Tu devrais pouvoir nager avec sans problème ! Sauf si tu le manges, la faudra attendre une heure. »
A peine engagée sur la plateforme que Lara se retrouve bloquée par un gros rocher qui l’empêche d’atteindre l’autre face de la plateforme. Ni une, ni deux, Lara, puisant en elle toute son énergie, pousse ce rocher en contrebas et saute de l’autre coté ou elle commence son ascension vers le niveau supérieur.
Une fois arrivée au niveau supérieur, aidée d’une liane, elle atteint le coté opposé pour se retrouver face au nid de la cascade.
A l’aide d’une fissure dans la roche, elle avance avec prudence vers son objectif. Zip ne peut s’empêcher de lui dire :
- « Attention ! »
- « Respires Zip ! On est loin d’avoir fini. »
- « J’oubliais ton optimisme légendaire ! »

Enfin, Lara peut souffler un peu, du moins le croit elle ! Remontant le cours de la rivière, elle remarque suffisamment tôt un gros rocher dévalant la rivière. De justesse, elle réussit à éviter ce qui aurait pu être son tombeau.
Pénétrant plus profondément dans cette forêt luxuriante, elle doit de nouveau démontrer ses talents de gymnaste. En effet, afin de poursuivre son chemin, elle doit atteindre le sommet d’une mini cascade, aidée de deux branches d’arbre. Trois tours autours de chaque branche et la voila qui atteint sans problème le bord de la cascade. Seulement un bruit suspect l’incite à ne pas se relever tout de suite, elle attend et écoute :
- « Bien reçu ! J’y suis mais y a pas de grimpeur ! Je m’étais préparé à descendre quelqu’un, mais y a personne »
Attendant que ce qu’il semble être un mercenaire s’éloigne un peu, elle se relève, avance prudemment derrière jusqu'à ce que l’homme se retourne suffisamment rapidement pour voir que deux balles viennent de traverser son corps qui tombe, flasque, sur le sol quelques secondes après.
Tout de suite après, Zip intervient :
- « Tu sais qui c’est et pour qui il bosse ? »
- « Aucune idée mais il est délibérément insignifiant ! »

S’enfonçant toujours plus profondément dans les ruine, Lara se retrouve de nouveau confrontée à l’escalade d’une nouvelle "mini cascade". Seulement il n’y a aucune branche à l’horizon, si ce n’est un arbre mort qui jonche le sol et qui repose sur un rocher incliné. Aussi, Lara laissant toujours ses yeux fouillés partout, elle remarque un rocher situé sur une plateforme derrière elle. En faisant choir cette lourde pierre au sol, elle ferait se soulever l’arbre mort et pourrait ainsi s’aider d’une des branches pour atteindre la cascade. Cette petite manipulation faite, Lara s’empresse d’atteindre le bord de la cascade pour se retrouver devant l’entrée des fameuses ruines de Tiwanaku. En s’approchant de l’entrée, elle remarque qu’une dalle circulaire bouche l’entrée des ruines, seulement elle remarque aussi qu’une plaque de métal couvre cette dalle. Il temps pour la belle, de tester alors son nouveau grappin magnétique. Avec justesse, elle fixe le grappin sur la dalle et la tire de toutes ses forces pour ainsi déboucher l’entrée.

Aussitôt après, elle fait face à un nouvel affrontement avec deux autres mercenaires. Une fois abattus, Zip lui demande :
- « C’est qui ces types ? Et surtout, pourquoi se donner tant de mal pour surveiller quelques ruines ? »
- « Mystère ! »
Une fois la liaison coupée, Lara entreprend une nouvelle ascension pour atteindre un corde qui l’amène vers une plateforme caché par une cascade. De là, elle atteint une seconde plateforme située plus haut, d'où elle doit sauter par-dessus un gouffre. Aidée de son grappin, elle atteint aisément l’autre côté et s’engouffre dans un couloir en ruine jusqu'à se retrouver face à un temple inca, encore intact, situé en contrebas. Émerveillée à la vue de cet édifice, Lara prend deux minutes afin de scruter à l’aide ses jumelles les environs.
- « Magnifique, non ? Je crois que je retombe amoureuse. »
- « Tu dis ça de toutes les ruines ! » rétorque aussitôt Zip.
- « Ah ! J’ai vraiment beaucoup de chance … et voila les touristes qui viennent tout gâcher ! » fait remarquer Lara en observant un hélicoptère arriver et plusieurs mercenaires descendre au sol.
- « Qu’est-ce que tu vois ? C’est trop petit pour la caméra » s’empresse de demander Zip.
- « Des hommes armés ! Des mercenaires apparemment. »
- « Qu’est-ce qu’ils font là ? »
- « Ils cherchent des ennuies ! »

L’affrontement allait s’annoncer houleux ! Profitant d’un amas de pierres qu’elle fit dégringoler du sommet de la pente où elle se trouvait, Lara prend par surprise, deux des mercenaires dont un succomba sous les pierres. Virevoltant à droite, à gauche sous le sifflement des balles, elle réussit à se retrouver devant le temple où cinq hommes sont encore présents.
La fragilité d’une des colonnes, lui permet de se débarrasser de deux d’entre eux en la faisant tomber sur ces malheureux.
La menace enfin éloignée, elle commence à gravir les premières marches de l’entrée du temple lorsqu’elle aperçoit deux autres mercenaires près de l’entrée.
Elle dégaine aussitôt ses flingues, ce qui a pour effet de les faire fuir à l’intérieur du temple.
- « Paix à leur âme ! » ironise Zip.
- « Moins on si attend, plus c’est douloureux ! Débutant ! »

A peine s’est elle engagée dans le temple, que Lara remarque la différence de la pierre au sol à un certain niveau. Par sécurité, elle envoie d’un coup de pied une petite pierre sur la zone spécifique. L’effet est immédiat, le sol s’ouvre en deux pour laisser place à une fosse remplis de roues acérées. Dieu merci, une partie de la poutre surplombant la fosse, est métallique ; il lui est alors facile de traverser cette fosse à l’aide de son grappin.
La fosse traversée, Lara se retrouve dans une étroite pièce où se trouve trois chaînes différentes et plus haut vers le plafond, une ouverture.
Zip, dont la curiosité est intarissable, demande alors :
- « A quoi sa sert tous ça ? »
- « Sûrement à déplacer du matériel lourd vers l’intérieur de la montagne ; jadis les hommes devait creuser pour contourner les obstacles » intervient Alister, sans laisser le temps à Lara, de dire quoi que ce soit.
Lara entreprend alors la montée vers l’ouverture. Une fois en haut, elle se retrouve devant un bassin et y plonge aussitôt sans se soucier de la longueur à traverser.

Une fois de retour à l’air libre, Lara se retrouve face à un Jaguar qu’il lui est facile de se débarrasser. Malheureusement, le Jaguar n’étaient qu’un prélude car devant la belle, deux murs se referment et s’ouvrent dans un bref laps de temps. Jugeant la longueur des murs suffisamment petite pour pouvoir passer aisément, elle se faufile telle une gazelle et ressort de ce piège indemne. Seulement un deuxième piège identique est de nouveau sur son chemin sauf que ici, la longueur est doublée. La question ne se pose même pas, si elle s’y engouffre, elle peut déjà réserver sa tombe. Il lui faut trouver quelque chose pour bloquer ce piège ou pour empêcher les murs de se refermer totalement. La solution est justement devant son nez ; en effet, une grosse caisse métallique se trouve dans la pièce et c’est aidé de cette caisse qu’elle passe ce piège mortel sans problème.

Mais la belle n’est pas au bout de ses surprises, car à peine a-t-elle franchi ce piège, qu’elle se retrouve dans une grande salle dont la porte de sortie vient de se bloquer. C’est alors à cet instant que Zip intervient :
- « Je crois qu’il faut que tu avances »
- « Oui ! Mais comment ? » rétorque Alister
- « Avec patience et persévérance » ironise Lara.
La solution pour sortir de cette salle est en faite très simple ; sur la partie supérieur de la salle, ce situe trois dalles-interrupteurs qu’il lui faut actionner par le biais d’un objet lourd comme une caisse, une caisse dans le genre de celle qui se trouve juste à côté d’elle ... seulement il en faut trois !
Par chance deux autres de ces caisses se trouvent au niveau inférieur de la salle … encore faudrait il pouvoir les amener au niveau secondaire. Et c’est en cherchant une solution que les yeux de Lara se portent sur une plateforme posée en équilibre sur une pierre. Cette plateforme pourrait convenir parfaitement pour envoyer les caisses au niveau supérieur. Lara s’empresse alors de descendre en prenant soins d’abattre le félin qui rodait et déplace la première caisse sur le genre de "tape-cul". La première caisse placée, d’un bond de l’autre côté du "tape-cul", elle envoie la première caisse au second niveau. Faisant de même pour la seconde caisse, elle peut enfin remonter et placer les caisses sur les dalle ce qui a pour effet l’ouverture de la porte.
- « Et bien ! C’est sacrément compliqué ! »  dit Zip.
- « Ce n’était sûrement pas comme ça quand c’était encore meublé ; disons que c’est une version épurée de ce qui reste après un bon vieux millénaire. » ajoute Alister.
A croire que le peuple de Tiwanaku aimait se compliquer la tache ! En effet pour atteindre la porte maintenant ouverte, il faut que Lara se remette à jouer les acrobates. Elle doit s’aider d’une des chaînes présentes dans la salle, pour atteindre une fissure dans le mur, qu’elle longe jusqu’à pouvoir remonter sur un rebord où cette fois, aidée d’une chaîne horizontale, se balancer jusqu'à atteindre une perche qui l’amène enfin devant la porte, qu’elle franchi prudemment. Mais ce n’est pas encore le moment de souffler car à peine a-t-elle franchi cette porte, que cette dernière se referme derrière elle et le sol commence à s’ouvrir sous ses pieds. Lara se met donc à courir aussi vite qu’elle le peut tout en faisant une roulade pour éviter les lames qui avancent vers elle et finie sa course par un plongeon au dessus d’une nouvelle série de lames, pour atterrir juste à temps sur le sol où la deuxième porte se referme derrière elle.

Encore secouée par la panique, Zip lui demande :
- « Tu est toujours entière ? »
- « Oui ! Et je respire encore ! »
Maintenant les deux compères rassurés, Lara peut continuer sa route. Après avoir traversé un long couloir, elle descend dans une petite salle où se trouve ce qu’il semble être des instruments de torture, dont la tête pivote. S’aidant du mouvement rotatif des instruments, elle rejoint facilement l’ouverture qui lui faisait face et pénètre dans un long couloir éclairé uniquement par quelques trous dans le mur, qui laisse la lumière passer.
Au bout de quelque mètre, Lara aperçoit enfin la lumière éclatante du jour. Au moment même où elle franchit la porte, un violent mal de tête lui prend et son esprit semble s’éloigner petit à petit vers le passé, cette époque où elle n’avait que 9 ans, cette époque où elle vécue ce terrible accident d’avion au Népal, dans la chaîne de montagne de l’Himalaya. Lara se revoit comme si c’était hier, elle se retrouve devant un étrange socle de pierre gravé, autour d’elle sont érigés quatre Monolithes avec un symbole gravé différent les uns des autres.
La curiosité lui faisant oublier la prudence, elle se met à effleurer du doigt l’un des Monolithe. Sous le contact de ses doigts, le Monolithe se décompose et une lueur verte en émane pour aussitôt après se recomposer et reprendre sa forme initiale. La curiosité de la petite fille est à son comble et elle se surprend à faire de même avec les trois autres Monolithes.

Le dernier activé, un cerceau de pierre se soulève soudain du sol mais on ne distingue pas l’autre côté de la pièce. A la place, un genre d’écran de lumière verte s’y trouve. Au loin, la mère de Lara l’interpelle :
- « Lara ! A tu trouvé de quoi faire du feu ? »
En arrivant dans la pièce, Lady Amélia surprend la main de sa fille se diriger vers l’écran. Subjuguée et apeurée, elle dit :
- « Qu’est-ce que … non ! Recules ! » lui dit-elle en repoussant Lara derrière elle. Étrangement attirée vers le cerceau, elle y risque un coup d’œil.
- « Seigneur ! Qu’est-ce que c’est ? »
- « Il y a quelque chose dans la lumière » lui répond Lara.
- « Reste ici ! Qu’est-ce que … »
Soudain, elle entend une voix, une voix trouble et difficilement compréhensible.
- « Qui êtes vous ? »
- « Je suis ta fille ! » lui répond la voix.
- « Ma fille ! Comment ça ma fille ? »
- « Laisses cette épée ! »
- « Laissez là tranquille, elle n’a rien fait !!! »
Soudain une second voix vient rejoindre la première et s’adresse a la mère en ces terme :
- « Retire cette épée ! »
- « Non ! » rajoute la première voix.
Très inquiète, la petite Lara demande :
- « Qu’y a-t-il mère ? Qui est-ce ? »
La seconde voix intervient encore :
- « Tout va exploser si tu ne retires pas cette épée !!! »
- « Oh non ! Non ! » et sur ces dernier mots Lady Amélia, de toutes ses forces, arrache l’épée de son socle. Mais par malheur, en retirant l’épée, une légère implosion se produit et Lady Amélia disparaît dans le néant, laissant la petite Lara seule.
- « Mère ! Non, mère !!! »
Avant de quitter cet endroit, la petite Lara prend soin de noter quelque petit détail sur son cahier à dessins, des détails comme l’ordre dans lequel il faut activer les Monolithes, puis elle se retire !

Le sifflement des balles refait revenir Lara à elle, encore étourdi par ce voyage dans le temps ; elle entend les paroles d’un homme qui semble être le responsable de toute cette mascarade depuis qu’elle arrivée sur Tiwanaku.
- « Cessez le feu ! Lara Croft ! J’ai toujours voulu vous rencontrer ! Repos … on va discuter » dit il à Lara tout en s’adressant à ses hommes.
- « Je vous écoute »
- « Vous en avez trouvé un morceau ? C’est ce qui vous amène ici ? »
- « Où avez-vous trouvez cela ? »
- « Peu importe, par contre son pouvoir, lui, vous le savez ? »
- « Ce que je sais me regarde ! »
- « Ce qui veut dire non ! Et que vous n’avez rien trouvé. Amanda avait raison ! Il fallait être plus attentive à Paraiso ! »
- « Amanda ? Amanda est morte ! Qui vous as parlé de Paraiso, bon sang ? »
- « On a fini ! » dit-il à ses hommes, en s’éloignant.
En plus d’être brute dans ses paroles, cet individu était également une brute de par ses manières car à peine est il monté dans son hélico, qu’il commence à mitrailler Lara. La situation de Lara était encore moins confortable du seul fait qu’elle se trouvait sur un fragile pont de bois et les lianes commencèrent à céder ! Il lui fallut courir comme une folle en évitant les trous causés par l’hélico, jusqu'à atterrir sur la plateforme opposée.
Mais même ici, pas le temps de se reposer car une dizaine de mercenaire son présent pour l’accueillir !
Ne comptant que sur la seul force de ses doigts sur la gâchette et de l’agilité de son corps de féline, elle réussit tant bien que mal, à tous les mettre H.S.

Ce petit encombrement éliminé, Lara se rend compte qu’elle se trouve devant une réplique exacte de ce qu’elle avait vu au Népal lors de l’accident d’avion. Un cercle au sol dont un socle de pierre en compose le centre et quatre Monolithes rassemblés autour. La ressemblance est frappante. S’approchant plus près du socle de pierre, elle dit sans s’en rendre compte a voix haute :
- « Il y en avait donc plus d’un ! Tu avais raison père. »
- « Tu disais ? » interroge crédulement Zip.
- « Sortez la caféine les garçons ! On a du pain sur la planche »
- « Le travail c’est la santé ! On ne va pas s’en plaindre. » conclue Zip.

Le père de Lara avait raison, les pierres des socles ne sont pas uniques. Elle a aussi aperçu un fragment d’épée. Malheureusement, il était entre les mains d’un homme détestable entouré de mercenaires. Il a mentionné le nom de "Amanda Evert" comme s'il lui avait parlé récemment et cette idée la fait frémir !
En effet, Amanda était la meilleure amie de Lara à l’université. Promise à un brillant avenir d’anthropologue, elle adorait la métaphysique et était fascinée par le mysticisme ce qui, selon Lara, affectait son analyse scientifique. Amanda rêvait de découvrir les connaissances mystiques du passée, un savoir que l’air scientifique avait non seulement perdu de vue, mais aussi banni du monde. Elle espérait ainsi divulguer ces vérités oubliées pour l’enrichissement spirituel de tous. Mais sa carrière fut brutalement interrompue lors d’un terrible événement inexpliqué au Pérou, où elle gît désormais avec une dizaine d’autres cadavres au fond d’une tombe écroulé … du moins c’est ce que pensait Lara jusqu'à ce qu’elle soit remise sur la voix du doute à cause de cet homme. Mais pour l’heure il est temps de rentrer à la maison afin de mettre les choses d’équerres !

[Manoir Croft, Comté de Surrey, Angleterre]
Toute la petite équipe est de retour à la maison. A peine rentrée, que Lara avait demandé à Zip de faire une recherche active sur l’individu qui avait tenté de la tuer à Tiwanaku. Ce qu’il s’est empressé de faire. Tout juste sorti d’un léger sommeil réparateur, Lara rejoint Zip dans la salle informatique.
- « Bon alors, c’était qui ? » demande Lara.
- « Tu connais les Rutland ? Aux States ? Tu viens de croiser le fils du sénateur James Rutland :
James William Rutland. Il a fait West Point. C’est à peu près tout. »
- « Tu peux me repasser la séquence ? »
Au même moment,
Winston arrive dans la pièce. La famille de Winston est au service de celle de Lara depuis des générations. Comme son père avant lui, il occupe la fonction de majordome des Croft depuis qu’il a été libéré de ses obligations militaires un peu avant la trentaine. A la mort de sa femme et un peu avant la naissance de Lara, il s’est installé au manoir Croft où il est le seul domestique à demeure. Il y vaque à toutes les tâches domestiques, mais à l’égard, au style de vie et aux activités insolites de sa maîtresse, ses fonctions vont bien au-delà de celle d’un majordome traditionnel. Sa loyauté envers Lara, ses parents et le manoir Croft ne fait pas questions.
Aussi, la première chose qu’il lui vient à l’esprit en se tenant devant Lara est de lui demander :
- « Bienvenue Lady Croft ! Faut-il préparer votre bagage ou bien le vider ? »
- « Winston ! Regardez donc ça » lui dit-elle en montrant un objet étrange que tient Rutland dans la séquence vidéo.
Elle rajoute :
- « La ressemblance est incroyable, c’est frappant et pourtant … »
- « Et ça ressemble à quoi ? » demande Alister intrigué.
- « A un objet que j’ai vu il y a longtemps au Népal, loin de toute culture pré-inca. »
- « Et vous pensez qu’il s’agit d’un fragment de l’épée ? » demande Winston.
- « Quelle épée ? » demande Alister donc la curiosité est vraiment piqué au vif.
- « Plutôt d’une autre du même genre » répond Lara à Winston, sans même faire attention à la question d’Alister.
- « Zip ! J’ai besoin que tu fasses des recherches sur ce Rutland. Je veux savoir où il se trouve »
- « Au Pérou. Il a parlé de Paraiso. »
- « On pourrait certainement y trouver des informations sur les reliques » dit Lara.
- « Qu’est-ce qu’il a dit sur Paraiso ? Que ... mais qu’est-ce qui s’est passé ? Qui est Amanda ? »
- « Alister, voit si tu peux tirer quelque chose de ces images … Zip, tu appelles Anaya et tu m'arranges un rendez-vous à Paraiso samedi matin »

CHAPITRE 1 - CHAPITRE 2 - CHAPITRE 3 - CHAPITRE 4 - CHAPITRE 5 - CHAPITRE 6 - CHAPITRE 7 - CHAPITRE 8

0

Tomb Raider et Lara Croft sont des marques déposées par Square Enix, Crystal Dynamics, Eidos Interactive, Core Design et Tomb Raider.
LARAIDER © 2003 /   -  Reproduction du site strictement interdite  -  Copyright n°00037413 chez CopyrightDepot

Partenaires privilégiés :
Trainers City | AnnuGratuit | DansLeMonde | Les meilleurs jeux fps et stratégie

             
                          Pagerank service danslemonde.net

Retour en haut